Afin d’alléger la tâche des membres du bureau, de diversifier les parcours et les types de sorties, et d’impliquer plus largement les membres du Club, nous nous efforçons de faire organiser nos balades par des membres volontaires, n’appartenant pas au bureau du Chapter.

On ne peut cependant confier l’organisation d’une sortie qu’à un membre ayant acquis une certaine expérience avec le Chapter.

Toutes les balades doivent répondre à un certain nombre de critères de sécurité, et tenir compte de la diversité des machines et des pilotes.

Les projets de sorties sont donc systématiquement supervisés par un membre de l’équipe de route du Chapter. Un Road Book détaillé est établi, et préalablement remis au bureau pour validation.

A toutes fins utiles, nous rappelons ci-après les orientations principales à prendre en compte lors de l’organisation d’une sortie.

1. PRÉPARATION DU PARCOURS

Un mot d’ordre : « Ne pas vouloir faire plus long, plus dur ou plus difficile que les autres, les galères arrivent toutes seules »

Sélectionner les sorties en priorité pour leur intérêt routier, mais aussi touristique : Ne pas hésiter à rechercher une certaine originalité, mais attention : L’objectif reste de faire passer un groupe hétérogène, et de ramener tout le monde… « On n’a rien à prouver »
De 200 km en début de saison, elles peuvent aller jusqu’à 350 à 400 km par jour en fin de saison.

Ces chiffres sont à pondérer, à chaque fois, en fonction :

  • des routes : autoroutes, nationales, départementales…
  • de la saison et de la météo : Prévoir le cas échéant, des raccourcis ou itinéraires de repli.
  • de l’importance du groupe : Plus le groupe est important, plus les pertes de temps sont élevées (regroupements, circulation, informations, arrêts carburant, dislocation…)
  • de la succession des étapes et de l’accumulation de la fatigue.
  • pour les sorties de plusieurs jours, une étape plus longue peut être nécessaire à l’aller et au retour. Il faut alors choisir un itinéraire suffisamment roulant afin d’arriver à destination à une heure raisonnable.

Etude du parcours :

Une fois choisi l’endroit de votre balade, la première chose à établir est votre point de chute, le restaurant ou bien l’hébergement car le tracé de votre itinéraire en dépend.

Il faut, dans la mesure du possible, faire la grosse partie du parcours le matin, quitte à déjeuner un peu plus tardivement.

De la même façon essayez de faire le plus difficile en matinée et gardez le cool pour la « digestion ». Toujours tenir compte du temps de selle et non du kilométrage.

Pour indication, voici à peu près les vitesses moyennes de déplacement d’un groupe de motos :

  • Sur autoroute 115 km/h
  • Sur quatre voies 95 km/h
  • Sur autres routes 65 km/h
  • Sur routes secondaires 50 km/h
  • En ville 25km/h

Choisissez votre point de départ si possible à un point de départ habituel du Chapter.

Prévoir dans le timing le temps du briefing de départ (5 à 10 mn).

Fractionnement :

Prévoir une pause tous les 100 km environ (ou 1H30 de conduite maxi) pour ménager la condition physique et l’endurance de tous. Dans la mesure du possible, prévoir ces pauses dans des lieux avec toilettes.

Dans les sorties d’une journée, le parcours retour doit toujours être allégé par rapport à l’aller.

Dans le cas d’une sortie sur 2 jours, le kilométrage du second jour doit être inférieur à celui du premier (accumulation de la fatigue).

Carburant :

Tout le monde part avec le plein (impératif).

Prévoir un arrêt carburant tous les 150 à 200 km.

Il faut surtout limiter les pertes de temps lors de ces arrêts (sauf si un temps de repos est prévu à cette occasion) ; dans le cas de groupes importants, rechercher des stations disposant de nombreuses pompes ou un endroit disposant de plusieurs stations

Repas, nuits, prestations :

Toutes les solutions sont possibles (Hôtel, Gîtes, chambres d’hôtes, camping). Il convient cependant d’harmoniser les choix avec les conditions climatiques, les nécessités de récupération et le style de la sortie.

Systématiquement négocier et tirer les prix. Négocier des prestations simples et adaptées à un club de motos :

  • pas de discrimination par l’argent entre membres du Chapter (donc des prix raisonnables, et tout compris) ;
  • Important : Le midi, pas d’apéro ou de vin compris et pas de repas interminables, qui coupent trop le rythme de la journée (le soir en revanche, on aime bien, on peut boire !) ;
  • privilégier un service simple, mais un repas copieux et de qualité

2) RECONNAISSANCE

Les parcours (sauf, bien sûr, dans le cas de raids lointains), doivent être préalablement reconnus au moins par l’organisateur, et si possible par une 2e personne (c’est plus sympa de reconnaître à 2 et également pour palier l’absence éventuelle de l’organisateur): lors de la sortie, l’un sera en tête, l’autre se placera en fin de groupe.

Pour les reconnaissances sur plusieurs jours, il est impératif de recueillir la validation du bureau avant de commencer la reconnaissance

Parcours :

Faire votre reco en temps réel, si vous avez le temps d’en faire la totalité. 

Repérer les stations services, les petites routes.

Carburant :

Vérifiez l’ouverture des stations essence à la date prévue. Surtout les dimanches et jours fériés.

Repas, nuits & prestations :

Profitez de votre reco pour finir les négociations avec les restaurateurs et les logeurs et profitez-en même pour tester.

3) ROAD-BOOK

Je contrôle ma moto.

Je peux faire 4 heures de selle sans problème sur toutes sortes d’itinéraires.

Je maîtrise ma moto. J’ai l’habitude de rouler de grandes journées même dans des conditions difficiles (routes techniques, météo défavorable…)

Il indique notamment les horaires et le kilométrage (départ, arrivée, intermédiaires, …), les haltes et les temps prévus (pour carburant, repas, point de vue, visite, …), les risques particuliers éventuels, et toutes remarques de nature à agrémenter la sortie ou à en accroître la sécurité (N° téléphone et adresse des restos et hôtels + du ou des organisateurs …).

Il sera remis au bureau pour validation.

4) JOUR J, ON THE ROAD

Etre impérativement dans les premiers au point de départ pour le pointage des participants

Tenir au courant le road-captain responsable de la route de cette sortie des points particuliers du parcours et faire le briefing avec son appui et si besoin son intervention.

Ca y est, vous êtes le chef, sur votre moto.

Sur la route, vous roulez à votre rythme, un p’tit coup d’oeil dans le rétro pour voir si les suivants immédiats sont bien là (en général, les ladies et les nouveaux). Pour le reste de la troupe, les responsables sécurités vous tiennent au courant (tu roules trop vite ou tu peux ouvrir etc…).

Quand vous arrivez à un endroit à sécuriser (intersection, feu, rond-point etc…), attendez que les responsables sécurités soient en place puis engagez le groupe.

Si un arrêt imprévu survient, prenez le temps de trouver l’endroit approprié. N’oubliez pas que vous avez 20, 30 ou 40 motos à stationner et cela sans les mettre en danger.

Pas d’arrêt en catastrophe qui provoquerait des freinages appuyés, des risques de collision ou des chutes. Vous vous arrêtez cool en signalant à l’avance votre manoeuvre.

Chaque fois, avant de quitter un stationnement, vous attendez le feu vert du road-captain, qui se sera assuré que tout le monde est prêt.

5) SÉCURITÉ (rappel)

Les organisateurs assurent la navigation, mais le groupe reste encadré par la structure du Chapter et notamment, par l’équipe de route.

Le blocage des carrefours n’est pas systématique : Chacun roule sous sa responsabilité.

NB. Si cela doit être fait, cela s’effectue exclusivement sous l’autorité et par l’intermédiaire de l’équipe de route du Chapter.

Rappel important : On n’est fondé à recourir aux blocages de croisements, ou plus généralement à toute forme d’assistance à la circulation, que dans le cas où on roule en convoi. Cela signifie que la manifestation et son itinéraire ont été déclarés à la

Préfecture selon la procédure prévue. En dehors de cette situation, mise en oeuvre exclusivement par la direction du Chapter, on ne recourt aux responsables sécurités qu’à titre exceptionnel (importance du groupe, préserver son homogénéité, ou danger particulier sur la route).

6) COMPORTEMENT ROUTIER (Rappel)

Le Guide du comportement routier publié par le Chapter, doit être connu et sa pratique assimilée par tout organisateur de sortie.

Chacun roule toujours sous sa seule responsabilité, même lorsque des mesures collectives sont prises afin de faciliter le passage. Rouler en groupe et profiter d’une sortie imposent cependant quelques règles particulières dont les rappels ci-dessous indiquent l’essentiel : (matière des Briefings de départ éventuels, en tout état de cause, d’information des nouveaux membres).

  • L’organisateur assure la navigation et roule en tête du groupe ; il donne le timing lors des départs et la durée des temps de pause.
  • Il est accompagné d’un Road Captain du Chapter qui, en liaison avec lui, règle l’allure et gère le groupe sur la route (vitesse, ralentissement, discipline routière, …) Ils ne peuvent pas être dépassés sauf exception signalée (Photo …).
  • Les nouveaux membres du Chapter, les invités et les membres les moins expérimentés roulent immédiatement derrière le Road Captain, qui les garde ainsi en visu permanente et règle l’allure en fonction de leur comportement.
  • En queue de groupe, il y a un des organisateurs ou quelqu’un qui connaît le parcours et dispose d’un road-book.
Total Page Visits: 348 - Today Page Visits: 1