Départ dès potron-minet et plutôt « miné » par le sommeil, ce samedi, pour retrouver les amis du Chapter Plaine de France à la station Esso de l’ A15. Dans le ciel bleu orangé de l’aurore, le petit croissant de lune avait pris une forme de hamac comme pour nous dire, « eh les gars, je vous attends pour la sieste! »

Nous nous retrouvons à 16 motos, puis direction le parking carrefour de La Ville-du-Bois, lieu stratégique que nous atteignons après 1h30 de route, les paupières en mode « fente » pour ne pas être aveuglés par le soleil levant.

Là, l’Essonne, ou plus exactement son Chapter, rien à voir et heureusement pour nous avec « les sons of Anarchy » nous attendait -sans guns-, mais avec croissants et café chaud. Hum….. que c’était bon ! Leur director – Jean-Michel PASCAL – responsable d’un Chapter de 212 membres, excusez du peu, nous accueille de façon fort sympathique.
Embrassades, poignées de main avec tous les membres de ce groupe jovial, et nous reprenons les bécanes après la pause petit déjeuner pour un run commun- sans régulateur SVP- dans les paysages de l’Essonne. Ils nous ouvrent la route – et il n’y a pas d’autres façons de le dire – avec leur escorte de sécurité qui bloque tous les croisements, y compris ceux avec des feux ou des stops et hop… roulez les gars !
46 motos qui traversent la campagne, ça pète au soleil!
Ces motos forment un long ruban métallique, brillant de tous ses chromes, qui serpente de village en village, la tête du convoi finissant de traverser une commune que la fin n’y était pas encore entrée. Celui qui n’a pas entendu le bruit assourdissant des V TWIN, résonant contre les murs des habitations, ne sait pas ce qu’est une traversée de village aux sain d’une meute de Harleys.
Les gens sont sympas, nous avons eu droit à beaucoup de salut amicaux pendant ces passages.

Petite route à côté de l’aérodrome d’Étampes, défilement des villages, et après une centaine de kilomètres , arrivée à la concession S-one de Ballainvilliers où nous attendait, sur le parking, le camion des essais des nouveaux modèles Harley Davidson. Visite de cette belle concession disposant de plusieurs niveaux et direction le Food truck pour une excellente restauration à base de cuisine américaine de qualité, tout en écoutant les morceaux rock de l’orchestre spécialement convié. Petite attente sous forme d’une queue d’une dizaine de mètres et là, nous nous faisons grillés par un vieux filou, un certain « Pat », qui se faufile par la droite, l’air de rien. Remontrances, menaces, rien n’y fait, il continue d’avancer, n’écoutant que les borborygmes de son estomac !!!

Une fois pris ce bon repas, photo de groupe des deux familles de bikers, avec la bannière, afin d’immortaliser pour les générations futures ce moment historique.

Puis notre chef Jo nous explique que la séparation est proche et que la pluie menaçant la fin d’après-midi, il va rentrer direct sur Paris. Nous essayons de négocier de faire une partie du chemin de retour avec lui, mais non, il n’est pas possible de négocier avec « l’imperator JOLIUS 1ER ».
Je blague, en fait, nous comprenons bien la situation et sommes d’accord pour rentrer en petit groupe. JO nous indique un parcours à suivre, et notre petite cohorte casquée s’en va, traversant les beaux villages de Janvry, Les Molières, Choisel, Chevreuse et par conséquent la vallée de Chevreuse. Cette voie romaine fut effectivement un vrai plaisir, car variée au niveau du relief et des paysages, avec forêts, vallons , collines et champs.

À 16h45 , nous étions en vue de notre fort de départ, dans ce beau village de Baillet en Gaule, pour une petite cervoise en présence de Jef, qui nous a retracé l’histoire de sa concession PASSION ROAD 95 et de celle de S-one, en nous indiquant l’amitié ancienne qui les unit.

Merci au gars et aux filles du Chapter de Ballainvilliers, pour leur accueil, et pour les bons moments passés à leurs côtés.
A une prochaine fois, sans nul doute.

Sinon, « AVE IMPERATOR, les hommes de ta cohorte te saluent… ! »

Desiderius Manchonicus

2019total visits,1visits today