On repart dans les coulisses de cette série: bonne  ballade .

 Influence Shakespearienne :

Sons of Anarchy a été très  justement appelé par la presse  ” Hamlet on Harleys”.

Tout comme Hamlet , le père de Jax a été tué par le nouveau président de SAMCRO « frère » de son père, qui a épousé alors sa mère. On note  par ailleurs  des allusions  à un complexe d’Œdipe  entre Jax et Gemma, reproduisant  la situation de la relation entre Hamlet et sa mère, la reine Gertrude, mais reportée au XXe siècle. L’assassinat du policier  innocent  Wayne Unser  par Jax au cours de la saison 7 reflète le meurtre de l’innocent Polonius par Hamlet, ce qui finit par entraîner la chute de ce dernier.

Kurt SUTTER reconnaît  cette influence.

Des acteurs parcourant des séries !

Jax est interprété par l’acteur Charlie Hunnam, déjà vu dans Histoires gay : Queer as Folk. Autant dire que ce rôle de motard le change !

 

Sa mère est jouée par Katey Sagal, dont le rôle le plus marquant reste celui de Peggy Bundy dans la sitcom Mariés, deux enfants. On l’a également vue dans Lost, les disparus et Touche pas à mes filles.

 

Enfin, c’est Drea de Matteo, une Soprano, qui interprète l’ex-petite amie de Jax.

 

Un héros presque réel

Le héros de Sons of Anarchy, Jax, est inspiré sur certains aspects de la personnalité d’Edward Winterhalter comme il se décrit  dans son premier roman intitulé “Out in Bad Standings”.

Winterhalder est né en Nouvelle-Angleterre , a grandi dans le sud du Connecticut et a déménagé dans l’ Oklahoma en 1975 après avoir servi dans l’armée américaine. En Oklahoma, il a rejoint le Rogues Motorcycle Club et a été un proche collaborateur du clubde moto hors-la-loi “Bandidos” de 1979 à 1997 et un membre de haut rang du “Bandidos” de 1997 à 2003.

 

Clin d’oeil

Le gang afro-américain avec lequel SAMCRO négocie régulièrement s’appelle les “One-Niners”. Il s’agit du même gang fictif que l’on retrouve dans The Shield.

 

JAX

Le personnage de Jax Teller redéfinit totalement le look du biker connu de tous. Baggy et paire de Air Force One blanches sont les incontournables du style vestimentaire de Jax Teller. Des éléments qui ont contribué à la popularité du personnage.

 

DERNIER EPISODE DE LA SERIE 7 :  Jax retire ses baskets, ensanglantées du sang de sa mère…

 

Charlie HUNNAM  avait déjà pris un peu l’habitude de conduire des motos avant la série et depuis  celle-ci, elle est devenue son moyen de transport habituel.

 

 Kurt “Otto” Sutter est un fou furieux !

Kurt Sutter, le créateur de la série s’est permis de faire plusieurs apparitions dans sa propre série en incarnant le personnage d’Otto un membre du club incarcéré à la prison de Stockton. Et le moins que l’on puisse dire c’est que Sutter n’a pas été tendre avec lui même. Son personnage se fait violer en prison, crever les yeux et finit par se couper la langue. Rien que ça…

DAVID LABRAVA

SONS OF ANARCHY: David Labrava in SONS OF ANARCHY airing on FX. CR: Prashant Gupta / FX

Labrava a été embauché comme conseiller technique pour Sons of Anarchy et a ensuite été présenté comme « Happy » ; il a fait partie de la série  depuis sa création en 2008 jusqu’à sa fin en 2014. [5] Il a également co-écrit la saison 4, épisode 10, intitulé “Hands”, le seul épisode en sept saisons à avoir remporté un AWARD, et les honneurs du  magazine Time.

L’homme a écrit, produit, réalisé et joué dans son premier long métrage intitulé “Street Level”, une histoire d’amour des temps modernes .

Il réside à Oakland, en Californie, avec ses chiens et  pratique le bouddhisme .

C’est un écrivain également et le titre de son livre « Devenir un fils » qui est une autobiographie, ne laissait pas présager le drame qui l’attendait.

Son fils s’est suicidé le 5 mai 2018 (il venait d’avoir 16 ans).

Après avoir lutté contre la dépression, Labrava a écrit sur  Instagram “Je suis cassé” et a encouragé ses Followers a communiquer avec leurs enfants, car “il  peut n’ y avoir aucun signe précurseur”.

 

Michael Chiklis

Michael Chiklis est un acteur américain, né le 30 août 1963 à Lowell, dans le Massachusetts

Il tient plusieurs petits rôles dans des séries comme Un flic dans la mafia et dans des films d’action de série Z sortis directement en vidéo.

Ce début de carrière décevant et financièrement difficile est occasionnellement ponctué de participations plus intéressantes.

En 2002 il obtient le rôle principal dans la série The Shield. Interprétant le personnage de Vic Mackey, inspecteur violent et corrompu, sans cesse sur le fil du rasoir.

Michael Chiklis se voit décerner plusieurs nominations et récompenses pour ce role.

Kurt SUTTER avait jurer de ne pas reprendre  le héros de THE SHIELD dans SOA , mais ce ne fut pas le cas…L’acteur vient jouer un rôle presque insignifiant, celui d’un  camionneur qui trouve Gemma sur la route et la prend en stop au début de l’épisode  « RED ROSE » douzième de la 7eme saison . Il la dépose là ou elle le demandait. Mais ce n’est pas sa dernière apparition…

Finalement, quasiment tout de la fin de Sons of Anarchy ressemble à celle de The Shield : dans les deux cas, le personnage principal est détruit psychologiquement par ses propres actes et leurs conséquences.

La différence vient principalement du fait que dans The Shield, Vic Mckey ne meurt pas, il est destitué de ses fonctions, destiné à devenir un fonctionnaire lambda et à vivre avec les conséquences morbides de ses actes et le poids des  morts dont il a la responsabilité  sur sa conscience. Mais il est tout à fait possible de se dire, avec un peu d’imagination, que les deux personnages font partie du même univers.

Mckey, lassé de son poste de fonctionnaire, devient routier. Sur un de ses nombreux trajets, il croise une femme mûre, qui partage un peu de son chemin (il s’agit de Gemma). Puis, plus tard, sur la route, il croise le chemin de Jax, poursuivi par la police.

La collision des deux personnages, JAX et VIC, est hautement symbolique : elle montre que, selon Kurt Sutter, le destin n’épargne pas les hommes de  mauvaise  conduite…

 

Rusty Coones

a vécu  personnellement ce qui pourrait facilement être un partie de  «Sons of Anarchy».

Homme aux bras tatoués faisant saillie comme des troncs d’arbre, Coones est un constructeur de motos  HARLEY customisées de longue date, ancien Hells Angel, propriétaire de Illusion Motorsports à Westminster – un magasin  spécialisé dans les motos HD puissantes réalisées, selon les désirs du futur  propriétaire.

Dans la réalité, il était président du chapter   « Angels San Fernando Valley and Orange County ».

 

RON  PERLMAN

 

Ron Perlman était terrifié par les motos:

En fait, avant le tournage de  « SOA » , le dur à cuire Perlman n’avait  jamais conduit de moto. Il ne connaissait rien à la culture des bikers  et était terrifié par la Harley qu’il devait piloter dans la série. Il a eu plusieurs accidents en la conduisant (décrits par le créateur de la série Kurt Sutter comme “des expériences de mort imminente”) et ceux-ci ont vraiment effrayé cet acteur plutôt costaud. Et oui, l’habit ne fait pas le moine…

Il a pris de nombreuses leçons de conduite  pour atténuer sa peur. Mais le résultat est là, on ne s’en aperçoit pas .

“Men of Mayhem” : ces badges ont signification lourde

Le patch «Men of Mayhem» porté par Jax et seulement une poignée d’autres membres du club signifie que leur porteur a versé du sang au nom de SAMCRO, soit en tuant, soit en étant blessé.

 

 

MARILYN MANSON   

MARILYN MANSON,   hard rockeur sataniste, transgenre,  est présent(e) aussi au sein du casting de la série Sons of Anarchy. Et pour une fois, contrairement à toutes celles qui faisaient de lui un tueur de vaches ou de poussins, cette rumeur-ci était fondéeBrian Warner, de son vrai nom, a  donc  décroché un rôle récurrent pour l’ultime saison de la série. Il joue est un membre  de la fraternité aryenne fort sympathique…Photo ci-dessus à droite dans la prison d’état de Stockton.

 

Et enfin …

Sons of Anarchy n’était pas le titre original de la série

Lorsque la série a été mise en production en 2007, elle s’appelait « Forever Sam Crow » ou SAM « le corbeau », en référence au nom acronyme du club, SAMCRO – “Sons of Anarchy Motorcycle Club, Redwood Original”.

 

Voilà ce que j’ai pu glané sur la toile ces derniers temps à propos de cette série vraiment très riche en détails, et tout ceci n’est que la partie émergée de cette iceberg story de passion, de métal et de sang…

D’autres infos sur les brèles et les tatouages viendront ensuite.

Et enfin, si vous voulez savoir si il y a une vie après la mort d’une série, voici deux liens qui vous apporteront la réponse.

https://youtu.be/JwBFdeXl9dE

https://youtu.be/lX-3ryihFS0

 

A bientôt mes frères et mes sœurs, take care !

Didier MANCHON

HISTORIAN