Ce mois-ci je vous présente Gaël Nicolet, un nouveau biker du Chapter Plaine de France.     

Âgé de 51 ans, divorcé, Gaël est papa d’un garçon de 17 ans.

Ebéniste de formation il s’est reconverti comme maquettiste infographiste depuis plus de 20 ans dans une agence de presse financière.

Sportif notre Gaël !! 🧗‍♂️ Il fait de l’escalade pendant plus de 15 ans sur toutes les falaises de France et de Navarre, mais deux blessures en 2019 puis 2020 suivies de la crise sanitaire ont quelque peu mis en stand-by ses activités lui laissant plus de temps pour rouler.

A ses heures perdues il joue aussi un peu de guitare et fabrique artisanalement des guitares acoustiques ainsi que des ukulélés.

Passionné de moto et particulièrement d’Harley depuis son plus jeune âge il a passé son permis moto à 22 ans.

Mais très vite n’ayant plus d’endroit où garer ses motos en toute sécurité et ses nouveaux devoirs familiaux (mariage, maison, enfant…) lui imposent une tout autre orientation.

C’est après sa séparation que sa passion des machines qui ont du caractère et une histoire le regagne. Il est grand temps pour lui de remonter en selle en commençant par sa Royal Enfield Interceptor qu’il aurait bien aimé conserver jusque là.

Mais ça c’était avant 😉 et aujourd’hui c’est en Harley qu’il roule la barbe au vent.

La liberté ressentie au guidon et les sensations dans les virages lui plaisent. Pour Gaël ce ne sont pas que des motos mais des chefs d’œuvres sur roues, d’une qualité et d’une sonorité incomparables ayant chacune un look unique.

Timide et « un poil de sa barbe » réservé, sa Harley a la capacité (c’est lui qui le dit ! 😊) de faciliter le contact.

Il se sent alors vivant traversant les départements par les petites routes, profitant des paysages, sentant la puissance du V-Twin accompagné du son rauque de l’échappement.

Rien que le fait de poser son arrière train sur sa selle est déjà en soi la promesse d’un excellent moment à venir.

Ses participations à des évènements Harley ne sont pas nombreuses, seulement des petits festivals ou rassemblements, mais jamais de très gros comme « Morzine-Avoriaz Harley Days » auquel il espère pouvoir participer cette année.

Ayant déjà roulé quelques runs lors de rassemblements ou évènements caritatifs il trouve vraiment plaisant de rouler en “Horde sauvage”, ce côté parade, dans un concert tonitruant d’échappements mais apprécie aussi de rouler seul, une sorte de méditation.

Par son intégration au Chapter, première expérience, il souhaite faire partie d’une grande famille, rencontrer des gens intéressants et attachants, tous unis par la même passion partageant des moments conviviaux dans un esprit fraternel et respectueux.

Par ses premières sorties il a trouvé un groupe hétéroclite et sympathique avec une agréable ambiance.

Bienvenue à bord Gaël. 

Brigitte