Coup de projecteur aujourd’hui sur un de nos nouveaux au Chapter .

Il se prénomme Yannick et est vraiment un gars très cool.

Yannick a 63 ans, et est retraité depuis 3 ans de la fonction publique. Il a travaillé plus de 30 ans au sein de l’administration pénitentiaire et auparavant 8 ans dans le privé, après sa sortie du lycée.

Marié, il est le papa de trois filles (pas facile LOL) et le grand papa de trois petits enfants : deux filles (encore) et un garçon ! Comme quoi, il faut savoir être patient, le temps résout tous les problèmes…

Le virus de la moto, il l’a depuis le biberon, je vous livre son témoignage direct :

« J’aime la moto depuis toujours. J’en rêvais déjà quand j’étais gosse ! mais je n’ai passé mon permis qu’à l’âge de 37 ans. Un ami de lycée a eu, à la suite d’un accident de moto, les jambes amputées ! Choqué, je ne voulais plus en entendre parler, mais le temps et la passion furent les plus forts. Amoureuse des belles mécaniques, ma femme m’a convaincu de passer le permis ! Merci ma chérie ! »

Un vrai mordu de la poignée de gaz ! et merci Madame de nous faire connaitre un nouvel ami.

Parmi ses passe-temps, il y a la musique, il fait un peu de guitare ! (un peu) Il ne faut pas lui demander un concert !  Yannick aime le sport mais se limite maintenant à quelques séances épisodiques de vélo, de marche ou du footing.

Notre biker a connu d’autres motos avant la HARLEY, des routières, des trails, mais les Harley Davidson ont toujours représenté à ses yeux, quelque chose de plus grand, de plus beau. Un nirvana qui lui semblait inaccessible, compte tenu de ses obligations familiales et de ses priorités. A présent, il réalise son rêve en ayant une vraie Harley chez lui !!!

Quand elle est arrivée, notre homme allait plusieurs fois par jour dans le garage pour voir s’il n’avait pas rêvé !

 Ça nous a tous fait ça, mais motus, on ne lui dira pas…

Il les trouve presque toutes magnifiques, un son inimitable, une image incroyable, un mythe ! Bref :il est dingue des HARLEY !

Ce que Yannick attend du Chapter : « Comme dit l’artiste : ce n’est pas le radeau de la méduse mais sûrement un bateau qui s’appelle : les motards d’abord ! » c’est une belle formule !

Il souhaite y trouver des amis qui partagent en toute simplicité leur passion ! Un groupe pour faire des sorties, des découvertes, un lieu de paix, d’échange et d’amitié.

Quand je lui demande : Quels bons moments te rappelles-tu en moto ? Sa réponse est : « Difficile d’énumérer les bons moments, mais dès que je suis au guidon, seul ou avec des amis, c’est déjà un bon moment ! Ma femme a depuis quelques temps une petite Shadow 125 et nous partons nous balader de temps en temps, ce sont bien évidement des super moments. J’en ai eu d’autres avec mon gendre qui est motard aussi ! Une vraie famille de motards donc.

Et à la question sur les éventuelles galères passées : « Je n’aime pas conduire sous la pluie !!! Je déteste ça ! Pourtant j’ai passé mon permis en hiver sous la pluie et je conduisais par tous les temps ! J’allais au travail en moto, été comme hiver. Maintenant, c’est différent ! l’âge peut être… Je mets ça dans les moments de galère ! Mais j’ai survécu quand même ! » Dans le groupe, on n’apprécie pas forcément non plus, mais quand il faut, il faut !

En ce qui concerne le fait de rouler dans un groupe de bikers, notre ami n’a aucune expérience de conduite en la matière sauf à avoir participé à quelques RUN lors de rassemblements. Il ’apprécie énormément ces moments et avoue que lors de sa première petite sortie en forêt dernièrement avec le Chapter, il n’était pas peu fier sous son casque ! Mais chut, dit-il, ça reste entre nous !

Par rapport à sa participation à des événements HARLEY, il nous confie :« Exclusivement Harley, non. Mais je suis allé a de nombreux rassemblement de bikers ! Evreux, Montalivet et quelques autres. J’aime beaucoup cette ambiance rock’n roll, la saucisse-frites bien grasses, le bruit des moteurs rugissants, de voir des motos parfois incroyables et tout le reste !  Ahhhh une bonne bouffée de gaz brulés ! Hummmmmmm. Quel bonheur ! »

On le sent vraiment écolo-végan le Yannick !

Si je lui demande : comment as-tu connu notre Chapter Plaine de France 95, il me dit : « Lorsque j’ai pu m’offrir ma moto, je suis allé à la concession pour voir les occasions qui étaient proposées ! Je suis un peu têtu et je savais ce que je voulais mais ce n’était pas disponible à la concession. Néanmoins, j’avais été bien reçu ! L’accueil avait été cordial, sympa et pas seulement commercial ! Ça m’a plu ! Dès mon entretien avec JEFF, les règles sont claires, c’est carré,  pas d’improvisation, les choses ont été dites sans détour et cela est pour moi important »

Bon, JEFF a fait du bon boulot, comme d’habitude…on va peut-être le garder ! je parle de JEFF, bien sur !

Depuis la balade organisée par VINCENT, Yannick apprécie le groupe et s’y sent bien, malgré la floppée de caractériels et de paranos qui y circule, ça prouve qu’il est de bonne composition !

Notre homme rajoute en fin d’interview : « J’habite un peu loin du Chapter, mais je souhaite apporter ma bonne humeur et ma modeste participation à la vie de ce dernier dès que je serai en mesure de le faire ! Je suis très heureux d’en faire partie désormais . Je crois que vous allez devoir me supporter un bon bout de temps ! »

Alors Yannick, selon la formule consacrée, « Bienvenue à bord », nous t’accueillons avec plaisir et sommes prêts à bouffer du bitume avec toi !

 

Didier MANCHON  « Historian »

 

Visites du jour: 4